• ÉTRANGE CET ANGE par Martine LECORNU

    ETRANGE  CET  ANGE  par  Martine  LECORNU

     

     ÉTRANGE CET ANGE

    *****************

    Une nuit, un Ange

    M'a parlé ...

    Il me disait des mots doux

    Il portait ton Prénom 

    Léger comme une plume

    Il tourbillonnait autour de moi

    A m'en donner le vertige

    Ne cessant pas de me dire

    Qu'il m'aimait plus que tout

    Son souffle chaud et léger

    Me perturbait

    Je n'étais plus moi même

     

    Étrange cet Ange

    Au sourire malicieux

    Tendre et attachant

    Au regard couleur perle

    D'un bleu océan aux reflets verts

    Des cheveux fins et ondulés

    Aux nuances miel et dorées
     

     
     Mais  avant de s'en voler de nouveau

    Vers d'autres cieux

    Surement et curieusement

      Il se pencha sur moi

    Me regarda

    D'une façon à me faire défaillir



    Tout dans ma tête n'était que trouble

    J'avais l'impression de voltiger moi même

    Que mes jambes se dérobaient du  sol

    Puis comme ça,

    Sans raison

    Je ne sais pas pourquoi

    Mais sortant du cœur

    Je lui ai dit

    Je t'aime mon ange



    D'un seul coup, il se redressa

    La tête légèrement penchée

    Tout en souriant

    Et en me disant

    Je suis content

    Mais surtout attends moi

    Je reviendrai



    Puis il est parti

    En poussière d'étoile  scintillante

    Comme une flèche

    Telle une trainée de fumée

    Que laissent les avions

    Dans le ciel azuré



    Est-ce bien un rêve où la réalité

    A mon réveille

    J'en étais encore toute troublée

    Me demandant

    Si j'avais vraiment rêvé

    Curieuse sensation

    Étrange cet ange
       
     

    ÉTRANGE CET ANGE par Martine LECORNU

        © copyright Martine LECORNU

    ETRANGE  CET  ANGE  par  Martine  LECORNU

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :